Shirley Van Mac Beal Transformiste/Performeuse

Formée sur le terrain

Accueillie dans une taverne africaine dès sa plus tendre adolescence, la petite Shirley Van Mac Beal fut repérée pour son sens de l'interprétation. Entonnant un "Gottingen" qu'elle connaissait sur le bout des lèvres,elle fut immédiatement repérée par la matronne de l'établissement. Ces deux premières années lui firent découvrir les joies de la nuit, de la fête et de la transformation.

De retour dans son port d'origine, Brest,elle se fait vite remarquer par ses extravagances et perce tranquillement dans les arènes locales.Cette créature empreinte d'exotisme s'attèle à la tache et gravit les échelons.La Bretagne ne lui suffit rapidement plus, et au fil des galas, c'est la France toute entière qu'elle découvre...

Une certaine idée du transformisme

Depuis les années 70, l'art du transformisme a su graver ses lettres de noblesse grâce aux Cabarets et Music-Hall. En pas moins de 8 résidences, Shirley se forme dans grand nombre de ces établissements parmis lesquels: le David, le Matuvu,

La Mise en Scène, le Strass...

Les années passant, ces créatures s'installent dans le paysage et ouvrent les portes de vos restaurants, bistrots, petits lieux de spectacles, événements locaux, mariages...

Shirley, dans cette digne tradition,

aime prendre la route pour venir créer, avec vous,

un moment  festif que vous ne serez pas prêt d'oublier!

Service facile et pro

Créer un site web gratuit

L'héritage des 90's

L'avènement des discothèques fait entrer définitivement le spectacle dans les lieux de réunions guinchantes. C'est l'apogée des Drag-Queen! Shirley écume les boîtes de nuit, trouvant dans cette nouvelle discipline  une possibilité d'exprimer un personnage en soi. En effet les  Drags n'ont pas a se limiter à un temps court de changement de costume et

peuvent donc y aller à l'excès.

Shirley Van Mac Beal est une gentille Tatie, toujours un peu trop sombre, mais qui nous fait bien marrer en repas de famille! Entre Morticia Adam's (pour l'esthétique)et Annie Cordy(pour le reste) elle va démultiplier les projets: théâtre, musique, chant, arts plastiques...

Une Drag-Queen plasticienne

     Un long passage par l'université d'arts-plastiques de Rennes va définitivement  dévier Shirley de la droite ligne tracée par ces précurseurs. Même si elle reste amoureuse du perfectionnisme du transformisme de music-hall, c'est toujours avec ce regard formé dans l'analyse de l'image et de l'histoire de l'art.

     Pour le pratique, c'est de ses dix doigts que Shirley aime a fabriquer ses costumes et décors.

     Rencontrés sur les bancs des amphis, Iram Swift (auteur) et Ixixé (plasticien) apportent leurs talents sur les projets d'envergure:


-"Le Test Amants de Shirley Van Mac Beal",pièce d'Iram Swift, création 2006

-"Reconversion, où comment rebondir quand son art se meurt",pièce d'Iram Swift, création 2011/2012

-Distribution de fly et performances déambulatoires "Shirley is not dead",création Ixixé, 2011/2012

- Création du groupe "Obedient Wifes Sindustry", 2O11,performances piercing et transgenres

-Création du groupe "988" avec Frida Breitman,2009,peinture live et numéros de Music-hall immontrables en Music-hall...vus aux festivals "Les Féerotiques" , "La Torture Garden" de Paris...

-Animation de l'espace scénique avec Güz II, vu à l'Elaboratoire, à la Trinquette, à la bibliothèque des Champs Libres, aux Tombées de la Nuit (depuis 2009)

-Création photographiques autour de "Shirley Van Mac Beal" par Caroline Bigret, et invitation à présenter Schizophrénia au Pol'n, Nantes,octobre 2012

-Création de La Loge, monologue en un acte pour un transformiste, mise en scène François Béchu et Hervé Le Goff, Rennes et Laval, Juin 2015 ...



Schysoprénia

Captation au Pol'N, Nantes

Concert performance

Un excellent moment d'improvisation entre malfrats avec Güz II,

La Trinquette, Rennes

un classique...